Que faire de sa robe de mariée après le jour J ?

Que faire de ma robe de mariée après le jour J ?

Que faire de ma robe de mariée après le jour J ?

7 avril 2021

Petit mariage en Provence

Pour beaucoup d’entre vous, la robe de mariée c’est un peu le Saint Graal : des tonnes d’épingles Pinterest, des heures d’essayages en boutique et enfin, le coup de cœur. La robe d’une vie ? La robe d’une seule journée surtout. Un vêtement aussi précieux qu’éphémère. Une fois le mariage passé, la question se pose alors “J’en fais quoi maintenant ?” La conserver ? Lui donner une seconde vie ? L’upcycler ? La revendre ? Petit tour d’horizon des options qui s’offrent à vous…

Le nettoyage avant tout 

Qu’importe le sort que vous lui réserver, il est indispensable de nettoyer votre robe de mariée au préalable et sans trop attendre. Pour éviter que les tâches ne s’incrustent davantage, déposez-la de préférence au pressing dans les trois semaines qui suivent le mariage. 🧼 Pour garantir un résultat à la hauteur de vos attentes, privilégiez un.e professionnel.le spécialisé.e dans le nettoyage de ce type de vêtement fragile, plutôt qu’une chaîne aux tarifs attractifs parfois trompeurs. NB : il faudra vous armer de patience car les pressings de qualité sont pris d'assaut et les textiles délicats comme la dentelle, la mousseline ou le crêpe nécessitent un traitement spécifique, réalisé à la main, qui peut prendre plusieurs semaines.


Pour faciliter le travail de votre teinturier, identifiez le type de tâches que présente votre robe (vin, herbe, nourriture…) et n’essayez surtout pas de les nettoyer vous-même en amont. À chacun son métier : vous pourriez empirer les dégâts… Lors de la reprise, prenez le temps de vérifier votre tenue sous toutes ses coutures : souplesse et tenue des tissus, état de la dentelle…

Robe de mariée fluides à manches longues
Robe de mariée fluides à manches longues

Conserver sa robe de mariée

Parfois, la valeur sentimentale de cette tenue peut être si importante, qu’il paraît inconcevable de s’en séparer. Il n’y a pas de honte à cela, ce choix ne fera pas de vous une mauvaise écolo bouh et les bébés orang outans tu y penses hein ? j’espère au moins que tu manges pas d’avocat. Reminder : ici, on ne juge personne. Simplement, si vous imaginez transmettre votre précieuse à votre progéniture pour son propre mariage, gardez en tête que primo, rien ne vous garantit qu’il ou elle se mariera, et secondo, la mode passe et lasse🤷‍♀️

 

Je vous invite tout de même à lire la suite de cet article, histoire de garder l’esprit ouvert, et qui sait ? Peut-être que vous vous laisserez séduire par l’une de ces alternatives plus responsables.

Si ce n’est pas le cas, voici quelques conseils pour préserver au mieux votre robe de mariée à travers les années :

❌  ON ÉVITE : les cintres qui déforment les épaules et les bustiers, le bois et le cuivre qui endommagent les tissus, les housses en plastique qui retiennent l’humidité, la lumière artificielle et naturelle qui décolore la fibre, les variations de température qui fragilisent le vêtement et l'humidité qui peut occasionner des moisissures.


✅ ON PRÉFÈRE : le stockage à plat pour éviter les faux plis, dans un papier de soie et un coffret adapté (comme ceux proposés par J’aime Ma Robe), rangé dans une pièce sèche, à la température constante (18-19°C) et l’utilisation d’anti-mites (jamais au contact direct de la robe). Pensez aussi à la sortir régulièrement de son emballage : ça lui fera prendre l’air et vous vous laisserez envahir un instant par les doux souvenirs de cette journée unique.

Recycler sa robe de mariée

S’il vous est aussi difficile de vous séparer de votre robe que de la laisser prendre la poussière dans votre dressing, pourquoi ne pas la transformer ? L’upcycling est votre amie : faites évoluer le style de votre tenue et reportez-la facilement à votre guise ! Vous pouvez par exemple la raccourcir, version courte ou midi, et l’associer à un perfecto ou une veste en jean, pour un look rock. Une idée d’autant plus pratique si la traîne s’est salie et ne peut pas être parfaitement nettoyée.

Photos de couple golden hour
Mariage intime

Audacieuse ? Osez la teinture ! Monochrome ou dip-dyed, créez une nouvelle pièce totalement unique, qui vous servira par exemple de robe de cocktail. 👗 Attention : si cette option vous tente, faites appel à un.e professionnel.le qui saura s’adapter aux tissus de votre vêtement.

Si vous vous apprêtez à agrandir la famille, il est de coutume de réutiliser la dentelle de votre robe de mariée pour fabriquer un ciel de lit à placer au-dessus du berceau de votre baby ou une tenue de baptême. 🍼 Vous pouvez aussi recycler cette matière pour créer des accessoires pour vos cheveux.

Pour vous accompagner dans votre projet d’upycling, vous pouvez faire confiance à Tilli, le service de couturier à domicile. Les Tillistes sauront vous conseiller et réaliser la transformation idéale pour vous.

Vendre sa robe de mariée

Ok, là c’est l’alternative ultime, la plus ecofriendly de toutes. Si vous ne ressentez pas le besoin de conserver votre tenue après le Jour J et que vous préférez lui donner une seconde vie, alors cette solution est faite pour vous. Et voici 4 bonnes raisons de passer le cap :

1️⃣ Soulagez votre porte-monnaie : vous pourriez récupérer une partie de votre investissement.
2️⃣ Faites un geste pour la planète : la mode circulaire s’inscrit dans une véritable démarche écoresponsable.
3️⃣ Libérez de la place dans votre dressing, pour y ranger vos prochaines trouvailles (de seconde main of course !).
4️⃣ La solidarité féminine avant tout : faites le bonheur d’une future mariée qui portera votre robe à son tour.


👛 + 🌿 + 👗 + 🤝 = ❤️

Robe bohème pour mariage sur le plage
Mariée qui danse en noir et blanc

Alors, convaincue ? Une fois la décision prise, reste à savoir par quel moyen vendre sa robe de mariée. Les applis comme Vinted ou Marions Nous sont d’une praticité enfantine, mais elles ne rendront pas justice à la beauté de votre robe. De même, pour trouver preneuse, il faudra organiser des essayages chez vous, pour des futures mariées de votre région, au gabarit et aux goûts similaires au vôtre… Ça fait beaucoup de facteurs à réunir et beaucoup d’énergie à dépenser pour un seul vêtement à vendre.

C’est pourquoi, je vous recommande chaudement de confier la vente de votre robe à un dépôt-vente spécialisé. La bonne nouvelle ? C’est la spécialité de La Sève, le dressing de mariage écoresponsable lyonnais. Ici, on récupère vos robes de mariée pour une durée d’un an, on les intègre au catalogue en ligne et on se charge des essayages dans notre joli showroom. Une fois votre robe ayant trouvé une nouvelle mariée à habiller, on récupère sur la vente une commission de 40% en moyenne et on vous rend le reste. Simple, pratique et responsable. 🙌

Et la séance Trash the dress ?

Cette tendance venue tout droit des USA porte bien son nom, littéralement “ruiner la robe”. Le concept : organiser après la jour J une séance photo décalée en amoureux ou entre ami.e.s pour malmener sa robe de mariée de façon artistique. Un genre de rituel de fin de vie pour cette tenue d’une journée. Dans l’eau, dans la boue, avec de la peinture, des paillettes, du champagne… Ce ne sont pas les idées qui manquent. 🎨  À titre tout à fait personnel, je ne suis pas fan de cette pratique. J’ai du mal avec l’idée de bousiller “gratuitement” quelque chose qui pourrait resservir comme démontré plus haut. Je crois qu’il n’est pas nécessaire d’en arriver là pour garder un souvenir funky et original de votre mariage. 😉

Éplingez cet article sur Pinterest et relisez-le quand vous voulez ! 📌

Epingler l'article sur Pinterest
Epingler l'article sur Pinterest
Epingler l'article sur Pinterest

vous aimerez aussi

Mariage eco responsable Provence

Le mariage de Justine Porcelaine : Déjeuner sur l'herbe en Provence

DIY urne de mariage

7 urnes de mariage à recycler

Lieu de réception pas cher

MFR : 8 lieux de réception inspirants et à prix doux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.