Alliances de mariage dans bouquet de fleurs

La ruée vers l’or éthique

Put a ring on it ! 
La ruée vers l'or éthique

24 avril 2020

Alliances éthiques sur bouquet de pivoines

À l’occasion d’un mariage, l’échange d’alliances c’est un peu la tradition à laquelle on déroge rarement, bien qu’elle n’ait rien d’obligatoire. Elle est un symbole du lien entre les deux époux, de l’amour qui les unit et de leur engagement respectif. On ne choisit pas ses alliances comme on choisirait une paire de chaussettes (quoique, quand je vois le culte que mon mec porte à ses chaussettes…). Et à y regarder de plus près, faire le choix de l’éco-responsabilité sur ce bijou n’est pas forcément chose aisée. On est sympa, on est allé décrypter tout ça juste pour vous.

Il y a tant à dire… Pour vous proposer un contenu le plus complet possible, on a choisi de découper notre enquête sur les alliances éthiques en une série d’articles : Put a ring on it ! La partie II arrive bientôt...

Tout l'or du monde

Pour extraire de l’or, il y a deux écoles : utiliser du mercure, un métal toxique pour l’environnement et la santé des mineurs et illégal d’exportation dans de nombreux pays. Ou utiliser un procédé de cyanuration dont les conséquences gravissimes ont déjà marqué l’histoire (en 2000, lors de la catastrophe de Baia Mare en Roumanie, entre autres).

L’extraction “propre” est encouragée par certaines exploitations minières - avec la fécule de maïs par exemple - mais reste marginale.

Les mines d’or sont également de grandes consommatrices d’eau - 50 000 litres pour 20 gr d’or - et souvent source de déforestation (coucou la Montagne d’Or !).

À l’impact environnemental significatif viennent s’ajouter les conditions de travail désastreuses des mineurs : absence de sécurité, santé en péril, inégalités hommes-femmes mais aussi financement des conflits ou encore travail des enfants.

On voulait pas vous miner (pardon...), mais c’est la réalité. La bonne nouvelle, c’est que de belles initiatives tentent d’y remédier !

Alliances en or jaune
Jolies alliances or blanc

L’or équitable et le label Fairmined

On vous présente l’Alliance pour une Mine Responsable (ARM). Son objectif : “transformer l’activité minière artisanale et à petite échelle (AMAPE) en une activité responsable sur le plan social et environnemental qui améliore la qualité de vie des mineurs artisanaux et de leur entourage”. 

Pour ce faire, elle a élaboré le Standard Fairmined, une certification qui atteste la provenance de l’or issu de l’AMAPE. En clair c’est l’assurance que l’or utilisé est extrait de façon responsable, dans le respect des normes et des lois internationales, de la sécurité et de la dignité et mineurs, mais aussi de l’environnement. 

Petit bémol : l’élimination de l’utilisation du mercure et du cyanure est vivement encouragée par le Standard, mais pas totalement proscrite.

L'or recyclé aka l'or éternel

Le principe est simple : donner une seconde vie à l’or, sans extraction supplémentaire. En effet, les réserves d’or s’amenuisent alors que la demande augmente et que l’impact écologique des mines est désastreux (voir plus haut). 

L'or recyclé c'est donc la promesse de ne pas contribuer aux effets néfastes de l’extraction aurifère, par la fonte de l’or issu de bijoux, de “déchets” de fabrication ou d’ateliers mais aussi de déchets électroniques.

Écologie vs éthique : l'équation insoluble

"Ok, merci pour toutes ces infos Micheline mais je choisis quoi moi, comme alliances éthiques ?" allez-vous nous demander. On ne peut délibérément pas vous dire de l'or fairmined ou recyclé qui est le plus responsable parce qu'on a pas la prétention d'avoir la réponse à l'éternel bras de fer entre l'écologie et l'éthique. Réduire son impact environnemental au maximum ou bien participer à la transformation d'une industrie plus respectueuse des ses travailleurs et - autant que faire se peut - de la planète : on n'est pas loin du dilemme cornélien.

Par contre, pour vous aider à faire votre choix, on a pesé les “pros and cons”, à l’ancienne :

Or fairmined

Or recyclé

  • Améliore les conditions de travail, de santé et de sécurité des mineurs des AMAPE.
  • N’a pas de lien avec le travail des enfants et les situations de conflit
  • Contribue au bien-être des familles et de la communauté 
  • Oeuvre pour une transformation profonde l’industrie aurifère
  • Ne nécessite pas d’extraction supplémentaire
  • Ne puise pas dans les ressources aurifères
  • S’inscrit dans une démarche d’économie circulaire
  • S’emploie à réduire l’impact environnemental de l’extraction d’or mais l'extraction reste polluante.
  • Encourage les mines artisanales à réduire progressivement l’utilisation du mercure et du cyanure mais n'exige pas sa suppression totale et immédiate
  • L’or extrait créé avant tout de la valeur et non des bijoux : par définition, le recyclage de l’or pour la joaillers ne limite pas l’extraction aurifère.
  • Une importante partie des déchets de fabrication sont issus du secteur du luxe et ont en réalité été extrait très peu de temps auparavant

Vous pouvez également consulter le carnet d’adresses du collectif Midori ici pour découvrir des joailliers 100% éthiques et écoresponsables.

Crédits : Nadia Bouthors - Emma Gli - Alliance for Responsable Mining

vous aimerez aussi

Composition florale mariage

Des fleurs responsables pour votre mariage

Desserts mariage

7 questions à poser à son traiteur

Mariés d'hiver

5 bonnes raisons d'organiser un mariage eco-friendly

Commenter 2

  1. Merci pour ce premier article très instructif ! Je connaissais l’impact de l’extraction de l’or et donc des alliances dans les grandes lignes. Maintenant, je saurai citer des éléments concrets lorsque j’aborderai le sujet 🙂
    C’est une excellente idée de faire une série d’articles rapides à lire sur le sujet, j’espère qu’un maximum de personnes vous liront !

    1. Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *